Le Plan: le lancement du parrainage d’enfants, Espagne 1937

Exhibited by
Laura Parrota
Added
October 16, 2011
Medium of Communication
Radio, télévision, publipostage, encarts publicitaire.
Target Audience
Donneurs réguliers.
Type of Charity
Enfants, jeunesse et famille, pauvreté/justice sociale.
Country of Origin
Espagne, Royaume-Uni.
Date of first appearance
1936.

Le point de vu de SOFII:

Il n’y a pas de meilleure proposition que le parrainage d’enfants. C’est pourquoi cette campagne est particulièrement intéressante pour ceux qui voudraient en savoir plus sur l’une des méthodes les plus percutantes de la récolte de fonds. Cette page décrit comment l’idée d’aider les enfants touchés par la guerre civile en Espagne, il y à plus de 70 ans, émergea et se développa à travers un court documentaire produit par Plan International. Ce court métrage prouve que, comme beaucoup d’idées, celle-ci est apparue bien avant ce que l’on imaginait.

Le point de vue de SOFII montre en quelques observations pourquoi, malgré certaines réticences, le parrainage d’enfants est si populaire et plait tant au public et aux récolteurs de fonds. 

Souligne édités du film peut être vu en cliquant sur l'image ci-dessus.

Créateur:

Reste à confirmer. Cependant John Langdon-Davies de Plan, est le premier a clamer que ceci était son idée, en 1936 ou 1937.

Résumé et objectives:

La proposition est simple: on ne peut rien face à la misère de millions de personnes, mais on peut changer la vie d’un enfant. Un enfant que l’on peut apprendre à connaître grâce à une relation longue distance organisée. Un vieux dicton Chinois résume parfaitement ce concept: il est mieux d’allumer une seule bougie que de maudire la pénombre.

Contexte:

Il y a des parrainages d’enfants de tout type dans le milieu de la récolte de fonds.

Caractéristiques:

Le parrainage d’enfants permet de récolter des fonds de façon viable pour le développement de projets dans le monde. C’est un moyen idéal de demande de dons à long terme. L’intérêt est bien sur tout d’abord financier, mais c’est aussi une technique très convaincante dont bon nombre d’ONG en dépendent. C’est aussi et surtout, un moyen fort d’engager certaines personnes qui autrement ne se raccorderaient pas à la cause en question. Les défenseurs du parrainage d’enfants reconnaissent les bénéfices d’une relation sincère pour les deux parties. Parfois chère à gérer, le cout de l’opération est cependant facile à justifier même si la demande initiale paraît parfois onéreuse, la méthode est pourtant très rentable au long terme. Le parrainage d’enfants a malgré tout son inconvénient puisque beaucoup considèrent cette démarche comme condescendante et dégradante pour les enfants et leur famille. Certains s’inquiètent du côté paternaliste et émotionnel de cette approche alors que d’autres voient cela comme des traitements de faveurs risqués. Les agences responsables de parrainages d’enfants assurent prendre toutes leurs précautions pour éviter ce genre de situations. Même si certains jugent le procédé trop couteux, les agences elles, ont réponses à la plupart des inquiétudes citées. Bien sur, aucun système n’est parfait mais les agences garantissent qu’il y a a bien plus d’avantages que de désavantages. Cette méthode est un moyen d’engagement et de récolte de fonds, et ne doit en aucun cas être la raison d’être d’une œuvre caritative. Il est possible de parrainer un orphelin, un enfant chrétien par exemple, ou simplement une petite fille. Il est important de la part de l’organisation de travailler honnêtement et sans encourager la division ou le traitement préférentiel de certains enfants. Il difficile de nier que le parrainage d’enfants est la façon de récolter des fonds la plus efficace. Son succès est dû au fait que la méthode arrive à capturer l’imagination des supporteurs et il est donc plus facile de demander une somme plus importante, avec un engagement au long terme. Une fois la première année terminée (le moment fatidique où le donneur va décider ou non de continuer à soutenir l’initiative), si la relation a été entretenue avec soin, les parrains continueront à apporter leur soutien, parfois pendant plus d’une décennie dans certains cas. La relation pourra survivre et se développer sans que l’organisation fasse énormément d’efforts. De plus, la relation particulière entre le parrain et l’enfant permettra à la charité de demander des dons en plus en cas d’urgence. Cette relation spéciale peut même parfois mener à des dons beaucoup plus important, comme par exemple un héritage laissé à l’organisation plus tard. C’est un rapport qui parfois dure des années et qui permet de développer d’autres projets, comme l’accès à l’éducation universel par exemple. À travers les différentes communications, les donneurs attentionnés sont exposés à des problèmes complexes et récurrents produits par la pauvreté. Tant que la charité explique clairement la nature et le lien des programmes subventionnés de façon professionnelle et sensée, le parrainage d ‘enfants est difficile à proscrire en tant que méthode de récolte de fonds.

Influence et impacte:

Le concept du parrainage d’enfants a été, et est toujours, utilisé avec succès par beaucoup d’ONG, particulièrement dans le domaine de l’humanitaire. Beaucoup de donneurs qui ont d’abord commencé par parrainer un enfant se sont ensuite intéressé au développement international dans les pays sous-développés.

Notes:

Tester le succès du parrainage d’enfants est assez simple car il s’adapte à différents supports comme la télévision ou la presse. Les bons programmes de parrainage d’enfants se doivent d’être testé et analysé.

Coûts

Etant donné que les donneurs ont tendance à apporter leur soutien financier au long terme, les coûts sont bien souvent rentabilisés même si ils deviennent de plus en plus chères à acquérir. Il est maintenant commun de dépenser plusieurs centaines de dollars, livres sterling ou euros pour acquérir un parrain. Mais cela n’a pas toujours été le cas. L’un des premiers emplois du fondateur de SOFII, Ken Burnett, consistait à recruter des parrains pour la charité ActionAid, dans les années 1970. Il se souvient des débuts de la publicité dans la presse en Grande-Bretagne, à l’époque ou recruter un donneur coutait en moyenne £1,25 (€1,50) et où les associations caritatives recrutaient des dizaines de milliers de supporteurs par an. Les temps ont bien changés depuis les années 1970 et tout a augmenté. Il est aussi probable que Plan payait très peu pour leurs campagnes dans la presse ou qu’ils arrivaient à obtenir des placements gratuits, tout comme Pierre-Bernard Le Bas quand il lança la charité Française Aide et Action en 1982. Vous pouvez en lire plus à ce propos ici.

Résultats:

Le parrainage est sans hésitation le moyen le plus fiable et rentable de récolter des fonds et marche également très bien pour les animaux, en particulier les chiens – voir Dogs Trust.

Mérites:

Sans aucun doute d’une importance capitale pour tout récolteur de fonds.

À savoir:

Le parrainage d’enfants est aussi supposé s’être développé indépendamment en Amérique du Nord en réponse au nombre d’enfants nés de relations interraciales après la guerre de Corée en 1953. Cependant il se peut que ce procédé ait été également influencé par d’autres initiatives. Il y a un certain nombre d’opportunités de parrainage dans les pays comme le Royaume-Uni, les Etats-Unis et bien d’autres. En voici quelques exemples :

http://www.actionaid.org.uk/100044/child_sponsorship.html

http://www.plan-uk.org/becomeasponsor/?gclid=CIW105br5ZYCFQ9PtAodZiPUOA

http://www.worldvision.org.uk/server.php?show=nav.29&rw.cm=

http://projectmala.org/uk/default.htm?gclid=CIaYxrnr5ZYCFQRPt

http://www.everychild.org.uk/content/Child%20sponsorship

http://www.himalayanlearning.org/

View original image
Une histoire poignante de la souffrance qui devient optimiste et inspirant comme une idée de collecte de fonds grand décolle dans le monde entier.
View original image
A bande annonce du film que vous pouvez voir comment le plan international favorise le parrainage d'enfants maintenant.
View original image
A spoof news item from The Onion illustrates some of the concerns that surround child sponsorship. With thanks to Tom the Agitator. Click here to download the full piece as a pdf.